LES MARCHANDS DE PROVINS

Paroles : Florian Lacour
Musique : Isline Dhun

A l'Ascension ou de Septembre jusqu'en Toussaint,
Milliers de marchands marchent vers la Foire de Provins...
Peu leur chaut les dangers, les maux ou les présages,
Chantant en choeur se donnent ainsi coeur à l'ouvrage... 

A l'Ascension ou de Septembre jusqu'en Toussaint,
Milliers de marchands marchandent dans Provins...
Saint Quiriace, saint Ayoul les protègent tous fort bien
En ces célèbres foires riches en produits lointains... 

Viennent de loin, de toutes les provinces,
De Languedoc, de Gênes, de Lombardie !
Mais les porteurs aussi d’épices d’Arabie,
Teintures, cuirs et soies pour manants et pour princes… 

Voyez ici la toile germanique,
Le lin si rare et les cotons de Flandre,
Moult or et moult argent, pierres précieuses fantastiques ;
Bois, fer, acier, charbon, y sont à vendre ! 

Jamais mauvaise fortune en ce haut lieu ; jamais !
Nulle part ici détrousseurs, coupe-jarets !
Haute protection Comte Thibault octroie :
Avec gardes de foire, ainsi que grand choix de logis et de halles.... 

En pleine joie, et riches de maintes manières,
Repartaient les marchands aux haltes des villes franches
Avec mules et charrois, et rêvant à refaire
Grande foire à Provins ainsi que fois dernière ! 

Tintaient sur eux écus, deniers bien acquis !
Et souvenances en tout leur corps avaient
Du bon vin de Probus servi en tout banquet,
Et remerciaient les Saints tolérant leurs folies…