CHANSON du CHAPERON ROUGE

                                                      
   Paroles de Florian Lacour
Musique de Spacido


Je suis le Chaperon Rouge
Avec quelques ans en sus
N'y a plus un seul loup qui ose
Apparaître à ma vue
Ils se souviennent du temps
Où l'un des leurs a voulu
M'faire passer entre ses dents
Et m'avaler toute crue...


REFRAIN:

Hou !
Les loups!
Vous m'avez lou... pée (2)
Ouh !
Les loups !
Et vous me lou... perez
Si vous revenez !
Je vous tirerai la chevillette
Et votre bobinette  cherra !
Et si vous m'voulez comme  brochette,
Vous n'gagnerez pas contre moi !
J'vous tirerai la chevillette
Et vous serez dans de beaux draps !
Hou la la , hou la la !


COUPLETS :

Je sais que vous vous cachez
Sous l' apparence des Hommes.
J'en vois souvent des qui rodent
Ils voudraient bien me croquer.

C'est pas comme les Loups garous:
Eux ils ont  l'air bien normal;
Ils ne sont pas du tout fous;
Mais leur vie est si   banale !

 (Alors) ils tournent  tous autour des Dames
Et même des  Seigneurs , ce me semble ;
Ils sourient et se pavanent
Avec  la queue entre les jambes...

Il y a des jeunes loups maintenant
Qui dévorent n'importe quoi
Juste pour se faire les dents
Et dévorer n'importe quoi !

Il ya les petis Louvetaux
Avec leurs culottes courtes
Ils piaillent comme des marmots
Pour n'pas penser qu'ils sont tout  tristes.

Il ya les  méchants loups revêches
Fatigués d'avoir  trop courru
Il aimeraient de la chair fraiche
Mais je crois qu'il n'y en a plus !

Il y a les gentils Loulous
Eux se contentent de lêcher
Ils n'sont jamais dégoutés
Dans la vie il faut de tout!

Le dernier Loup que j'ai trouvé
ça remonte à bien longtemps
Simplement de l'écouter
J'en avais mal aux tympans...
Il disait qu'il était fou
De mon corps et de mon coeur
Mais je crois qu'c'était surtout
Qu'il voulait connaître ma soeur!

SOEUR:
Et moi j'ai bien vite compris
Lorsque j'ai vu son grand zizi
Ce que je pouvais en faire
Sans pour cela me laisser faire!
Depuis je l'ai mis en laisse
Avec une  belle muselière
Ma soeur , elle n'est pas de reste
On en est toutes deux très fières !