MUSIQUE UNIVERSELLE
Paroles de Florian Lacour
 

J’ai remonté les rues d’Nashville
J’les ai r’descendu plus d’une fois
Avant d’me promener dans la ville
Dont Elvis Presley fut le roi
 
CHŒUR : Est le roi
 
Les blues planaient dans tout Beale Street,
La country f’sait danser tout Music Row,
Graceland vibrait de toute une suite
D’ballades, de folks, de Rock’n Roll…
 
Puis j’me suis trouvé dans Séville
Qui égrenait son flamenco ;
Les gitans lançaient plaintes et trilles ;
Mon âme vibrait en crescendo…
 
Dans les templ’étranges de Bali,
Les gongs, les flûtes, les gamelans
Noyaient tout le monde dans la magie
Des vies des Dieux des très vieux temps…
 
Ici dans les rues de la ville,
Il y a du bruit, du brouhaha,
Des hurlements d’automobiles ;
Alors, bien vite, j’repars chez moi
 
Assis sur le grand tapis
Devant la cheminée illuminée
Ma guitare sur mon cœur
J’chante le soir, j’chante la joie
J’chante la Vie , sans ses ennuis
Sans ses malheurs…
Je chante l’Espoir, et un amour
Plein de Bonheurs…
 
Assis sur le grand tapis
Je chante les lointains pays
Où les gens chantent et dansent…
 
CHŒUR : dansent, dansent, dansent
 
Ici dans les rues de la ville,
Il y a du bruit, du brouhaha,
Des hurlements d’automobiles :
Alors, bien vite, j’repars là bas
 
La musique est universelle :
Elle te touche toi comme moi
Elle le touche lui, lui, lui…
Elle la touche elle, elle, elle…
Elle vous touche vous, vous, vous…
Elle les touche eux, eux, eux…