CHANSON DE CAMULOGÈNE (le Gardien de Lug )

Paroles et Musique : Florian Lacour



Parlé: Que rayonne toujours Lutèce-Paris...
et le souvenir de Camulogène!..

Refrain:
Louons le courage du chef de Lutèce, de Camulogène...
Honorons sa rage pour la liberté, son refus des chaînes!

Ville de Lutèce, tu es si belle,
Toi, fief de Lug, ta lumière est éternelle.
Lorsque César voulut t'éteindre,
Camulogène t'incendia pour le contraindre.

Comme papillon happé par tes flammes,
C'est Labiénus, le Romain, qui s'enflamme,
Il veut les Tribus disperser
Que Camulogène a, pour t'aider, rassemblés.

Refrain

Camulogène défendit Lutèce,
Fief du dieu Lug, l'unité des deux Gaules.
Mais Rome voulait que cela cesse,
Que César soit Dieu, qu'un humain soit idole.

Fin de Lutèce la Gauloise,
Fin du carrefour où les peuples se croisent.
Plus de roseaux, de vignes et de huttes,
Plus que des tas de cendres et blessures dans la lutte.

Refrain:
Mais demeure toujours le souvenir de Camulogène,
Lumière et liberté ont droit de cité au coeur de la Seine.
(Alors) Louons le courage du Gardien de Lug, de
Camulogène,
La force d'indépendance et l'intelligence et le refus des
chaînes!

Plus de marais, d'îles multiples, plus de guerres,
Des ponts partout pour rejoindre sa terre ferme.
Lutèce-Paris se dresse comme un phare
Et toutes les tribus à son éclat ont part...

Sénons, Carnutes, Véliocasses, Lexoviens,
Unis vous êtes, aujourd'hui Parisiens.
Le conciliateur aulerque Camulogène
A su, par Theutatès, rendre à Lug son domaine.

Refrain:
Oui, demeure toujours...

Oeil sur le Rhin et les Océans,
Sur les plaines d'Anjou, les forêts du Morvan,
Tu as toujours attiré vers toi
Ceux que la lumière prédispose au combat.

Que leur combat soit pour la vraie vie
Pour la liberté des humains tous amis.
Que ta lumière soit Bonheur extrême,
Que te protège le grand Camulogène.

Refrain:
Oui, demeure toujours...

Parlé: Courage, Intelligence!
Liberté et Bonne-Intelligence!