La Rumeur
Paroles : Florian Lacour
Musique : Ich hatte einen liebsten Chanson traditionnelle allemande (couplet) et Roland Deniaud (refrain)

La rumeur…
Elle passe d’une bouche
A l’oreille d’un voisin.
Elle sort de ta bouche
Poussée par ton besoin
De dire que tu sais
Vérités et secrets,
De te croire savant,
De te croire malin,
Et d’aller colportant
Des ragots, des potins,
Des ragots et des potins.

La rumeur…
Elle sort de ta bouche
Pour l’oreille du voisin.
Elle sort de ta bouche
Quand il n’y a plus rien
Au milieu, dans ta tête,
Pour t’empêcher d’être bête,
Aigri, jaloux et amer,
De médire et calomnier
A tort et à travers,
De toujours rabaisser,
De toujours rabaisser.

C’est une chaîne de la Haine.
Tu la répètes en malhonnête.
C’est l’Evangile des Imbéciles,
Tu la répètes car tu es bête.

Le Malin…
Est bien plus fort que ceux
Qui colportent rumeurs.
Il est Maître de ce jeu
Qui porte le malheur;
Disant qu’il les prévient
Pour leurs biens.
Les rend peureux, menteurs,
Leurs fait dire ragots
Afin de tuer leurs cœurs…
Les rend fiers et idiots…

C’est une chaîne de la Haine.
Tu la répètes en malhonnête.
C’est l’Evangile des Imbéciles,
Tu la répètes car tu es bête.